Accueil >  > Le choc démographique dans l’enseignement supérieur

Le choc démographique dans l’enseignement supérieur

Le 14 novembre 2017, dans Divers

Note de terra nova – Martin Andler, Jérôme Ferrand

Cette note fait le point sur l’augmentation présente et à venir du nombre de nouveaux entrants dans l’enseignement supérieur.

Après une assez longue période de stagnation, le nombre d’étudiants augmente en effet régulièrement depuis plusieurs années et cette augmentation s’annonce bien plus forte pour les deux prochaines rentrées : 30 000 étudiants supplémentaires attendus en 2018 et 2019.

Si elle est, en soi, une bonne nouvelle, cette augmentation soulève d’importantes difficultés d’orientation et d’organisation.

Faut-il considérer qu’il revient à l’université d’être, comme cela a été le cas ces dernières années, la variable d’ajustement par défaut du système (ce qui se traduirait par une augmentation du nombre d‘étudiants de 1ère année de licence de 12% l’an prochain), ou bien que les autres filières doivent aussi prendre leur part ? Et, si oui, laquelle ?

Cette question est importante et appelle une réponse politique.

Télécharger la note

 

Laisser un commentaire