Accueil >  > 1ère enquête nationale sur le devenir des diplômés d’IAE

1ère enquête nationale sur le devenir des diplômés d’IAE

Le 29 janvier 2017, dans Divers

Enquête menée, via les IAE membres du réseau IAE France, auprès des diplômés IAE depuis 1955 (année de création) à 2014.

Les IAE, rebaptisés Écoles Universitaires de Management en 2014, ont souhaité à travers cette enquête mieux connaître les carrières des diplômés IAE aussi bien au niveau de leur insertion sur le marché du travail que des caractéristiques de leurs parcours et de leurs postes actuels.

Ne délivrant à l’origine qu’un seul diplôme (CAAE – certificat d’aptitude à l’administration des entreprises, devenu DESS CAAE) sanctionnant une formation double compétence en un an à destination d’un public d’étudiants au profil très diversifié (notamment ingénieurs mais aussi juristes, littéraires ou scientifiques), les IAE ont enrichi et diversifié leur offre de formation avec la mise en œuvre en 2006 de la réforme LMD.

Le DESS CAAE, diplôme phare des IAE, a été intégré au Master professionnel Administration des Entreprises (MAE), conservant la philosophie d’une formation double compétence.

Parallèlement l’offre de formation des IAE s’est enrichie et diversifiée avec :

  • une expertise sur l’ensemble des disciplines du management
  • une offre de formation globale de la licence, au master et au doctorat
  • une offre pédagogique adaptée aux besoins de chacun par la diversité des voies d’accès : formation initiale, formation continue, apprentissage, e-learning, formations délocalisées etc…

Les résultats de l’enquête témoignent de cette évolution avec une réduction constante de la part relative des diplômes du MAE parmi les répondants de 30% il y a plus de 17 ans à 9% pour les plus récents.

Les diplômés des filières « Comptabilité, Contrôle, Audit » et « Finances » sont ceux qui connaissent les meilleures conditions d’insertion :

  • intégration plus rapide : 74% et 72% trouvent un emploi dans les 2 mois après le diplôme
  • meilleur accès au CDI lors du 1er emploi : 78% et 70%
  • meilleure rémunération à l’embauche notamment des diplômés en « Finances » : 52% de haute rémunération (de 31 k€ à 40 k€) contre 33% pour les diplômés « Comptabilité, Contrôle, Audit ».